Accueil > Les enjeux de la troisième année à l'étranger

Les orientations possibles



- Les enjeux de la troisième ann... -

« Page précédente | Page suivante »

Tous les élèves de troisième année doivent justifier d'un séjour d'au moins huit mois à l'étranger durant l'année universitaire 2017/2018. Il peut s'agir d'un stage en administration, en entreprise, en association, en ONG, ou d'un séjour d'études, ou encore d'un projet personnel.

L'année d'études à l'étranger doit être une occasion d'approfondir la connaissance mutuelle et de poursuivre l'apprentissage culturel et linguistique.

 

étudiantsétudiantsétudiantes

 

Le stage de 3ème année à l'étranger

Les étudiants qui partent en stage auront la possibilité d'effectuer 1 ou 2 stages durant l'année universitaire. Ils devront valider 8 mois en tout et à temps plein. Chacun des stages devra durer au moins 3 mois consécutifs dans un seul organisme d'accueil. Les 2 stages peuvent se réaliser dans 2 pays différents.

 

Que vous soyez sûrs de choisir l'option du stage ou que vous vous posiez simplement la question, il est essentiel que vous assistiez à l'une des réunions d'information :

 

Campus
Date
Paris

Au Services Carrières, 13, rue de l’Université au choix :

le vendredi 23 septembre à 12h30

le mardi 4 octobre à 12h30

Poitiers
A définir
Dijon
A définir
Nancy
A définir
Le Havre
A définir
Menton
A définir
Reims
A définir

 

Ces réunions seront animées par Christiane Laloy, responsable des stages de 3ème année.

Au programme :

 

  • modalités du stage 3A
  • comment élaborer mon projet de stage ?
  • comment trouver mon stage ?
  • comment valider mon stage vis-à-vis de Sciences Po ? Comment valider ma 3A de stage ?
  • comment financer mon année ?
  • etc.

Si vous choisissez l'option du stage :

 

Soumettez en ligne votre projet de départ en stage aux Service Carrières entre le mois de septembre et  novembre. Vous n'êtes pas tenu d'avoir trouvé un stage à cette date mais simplement de présenter un projet viable. Si besoin, Christiane Laloy vous contactera pour repréciser votre projet. Vous serez informés de la décision du Service Carrières par mail en décembre afin de confirmer dans votre Espace Etudiant votre choix de 3A.

 

Pour trouver votre stage :

 

Toutes les informations utiles pour mener à bien vos recherches sont données lors des réunions de septembre et octobre. Vous devez également :

 

Christiane Laloy est à votre disposition si vous souhaitez la contacter (christiane.laloy@sciencespo.fr - 01 45 49 53 63).

 

Consultez la page dédiée sur le site des Services Carrières

 

Le séjour d'études

Pour les séjours d'études, le très grand choix d'enseignements proposés dans de nombreux premiers cycles universitaires étrangers enrichira la formation que vous recevez à Sciences Po. Les méthodes pédagogiques y font le plus souvent une grande place aux lectures approfondies et à la libre discussion.

 

La Direction des Affaires Internationales et des Echanges (DAIE) a constitué un réseau de plus de 400 universités partenaires sélectionnées en raison de leur renommée nationale et internationale, et de la qualité des cursus offerts. Les élèves ont la possibilité d'aller étudier sur les cinq continents.

 

Vous pouvez concevoir votre séjour d'études selon une triple perspective : soit comme une année d'ouverture sur des disciplines ou des matières que vous n'étudiez pas ou peu à Sciences Po, en veillant toutefois à la cohérence de votre parcours ; soit comme une occasion d'approfondir des disciplines qui font partie de vos études à Sciences Po ; soit, enfin, comme une année de formation et de perfectionnement essentiellement linguistique.
L'étudiant de 3ème année candidat à un séjour d'études formule 6 voeux parmi les 400 partenaires universitaires de Sciences Po.

 

Les vœux sont établis par ordre de préférence et sans limite par pays, c'est-à-dire un(e) étudiant(e) peut indiquer 6 fois le même pays.

 

Chacun des six voeux doit correspondre à un projet mûrement réfléchi.

 

Le dossier de candidature comporte : une lettre de motivation de deux pages maximum, en français ou en anglais, présentant l'articulation entre le projet et les vœux, un curriculum vitae, les relevés de notes du Baccalauréat (ou de son équivalent), de la 1ère année, et les tests de langue officiels requis par les universités partenaires.

 

Soyez particulièrement attentifs aux choix de cours proposés dans les universités partenaires : les accords ne sont pas toujours conclus avec tous les départements de ces universités.

 

Enfin, l'année universitaire se terminant souvent tôt, certains élèves souhaitent compléter leur séjour d'études par un ou plusieurs stage(s) dans le pays où ils se trouvent. Cette initiative revêt un caractère strictement personnel et ne saurait faire l'objet d'une quelconque validation. Sciences Po déconseille vivement aux élèves de cumuler les deux formules car les obligations qui en découlent sont souvent trop lourdes et mettent en danger la validation de la 3ème année. 

 

 

Le projet personnel de troisième année

Qu'est ce que le projet personnel ?

Le projet personnel n'est pas :

  • un stage à l'étranger ;
  • un séjour d'études dans une université partenaire.

Le projet personnel doit impérativement s'inscrire dans le projet pédagogique de Sciences Po.

Il peut être un séjour d'études dans une université non-partenaire (la Central Saint Martins College of Art and Design, une école de théâtre ou un centre de théologie en Suisse) ou un séjour dans un ou des pays permettant à l'étudiant de mener une recherche inédite – destinée à être diffusée – dans un ou des domaine(s) dans le(s)quel(s) les années d'études à Sciences Po lui ont permis d'acquérir les compétences nécessaires pour mener à bien ce projet.

Le projet personnel dans un ou des pays peut se faire en équipe (au maximum 4 étudiants).

 

Sur quels critères la commission valide-t'elle les projets ?

 

Le jury – composé du doyen, de la responsable de la troisième année ainsi que d'un représentant de la DAIE – sera tout particulièrement attentif à :

  • la portée intellectuelle du projet : le projet est-il en lien avec ce que l'on apprend au cours des deux premières années à Sciences Po ? le projet est-il d'un niveau équivalent à une troisième année à Sciences Po ? qu'en fera l'étudiant - un documentaire, un article, etc. ? comment le projet s'inscrit-il dans le parcours personnel et académique de l'étudiant ?
  • la sécurité : la DES n'autorise pas les projets dans des pays classés par le MAE en zones orange ou rouge.
  • le budget : l'étudiant doit, pour la fin octobre, présenter un dossier avec les « sponsors », les moyens grâce auxquels il va trouver le financement nécessaire pour mener le projet personnel à bien ainsi qu'un détail des dépenses.

À noter : Si un étudiant souhaite partir dans une université non-partenaire, il devra soumettre les cours qu'il souhaite suivre afin que le jury les valide.

 

Comment procéder ?

 

Vous devez envoyer des propositions de projet par mail à la responsable de la troisième année, Amy Greene pour pouvoir prendre rendez-vous afin de préparer avec elle le dossier final qui sera remis le 31 octobre. Vous enverrez ce dossier par mail et en version papier.

Ci-dessous les éléments attendus dans le dossier :

  • Une présentation succincte du ou des participant(s) ;
  • Un descriptif du projet : quel fut votre cheminement intellectuel ? quel(s) professeur(s) à Sciences Po avez-vous rencontré(s) pour en discuter ? dans quel(s) pays se déroulera votre projet ? quand ? quels seront vos contacts sur place ? comment comptez-vous promouvoir votre projet ?
  • Un tableau détaillant le budget
  • Un paragraphe ou deux expliquant la manière dont vous comptez promouvoir et diffuser votre expérience.

À noter que tout étudiant doit rencontrer ou appeler Myriam Faten SFAR deux fois avant de soumettre son projet final.

Le calendrier

La date limite de remise des dossiers est généralement fixée à la fin octobre. La commission se réunira au début du mois de novembre. Les étudiants seront informés à la mi-novembre des résultats.

Dans tous les cas, le projet personnel doit durer 8 mois.

Dans le cadre d'un séjour dans un ou des pays, l'étudiant devra envoyer trois rapports (de cinq pages environ, détaillant les avancées de son projet, ses difficultés, etc.) à la responsable de la troisième année en novembre, janvier et mars.

 

Comment valider son projet personnel ?

Votre projet personnel se fait dans le cadre (1) d'une université ou d'une école non partenaires de Sciences Po ou (2) d'un séjour dans un ou des pays permettant à l'étudiant de mener une recherche inédite – destinée à être diffusée.

Dans le cadre (1) d'une université ou d'une école non partenaires de Sciences Po, les conditions de validation sont les suivantes :

  • l'étudiant doit être inscrit à temps plein dans l'université ou l'école où il se trouve. Merci à d'envoyer la liste des cours (avec le nombre d'heures et de crédits) à Amy Greene, la responsable de la 3A qui les validera au début de chaque semestre. Il faudra bien évidemment valider tous ces cours ;
  • l'étudiant devra envoyer ses relevés de notes à Myriam Faten SFAR dès leur publication. Nous vous rappelons qu'il est de la responsabilité de l'étudiant d'envoyer ses relevés de notes ;
  • l'étudiant doit envoyer un mémoire de fin de séjour d'études en prenant pour exemple le document ci-joint. Ce mémoire, avec l'autorisation de son auteur, pourra être communiqué par Amy Greene à des étudiants souhaitant s'inscrire dans la même université. Ce rapport doit être, en règle générale, envoyé à la mi-mai.

Dans le cadre (2) d'un séjour dans un ou des pays permettant à l'étudiant de mener une recherche inédite - destinée à être diffusée :

  • l'étudiant devra envoyer le ou les délivrable(s) (article, vidéo, etc.) dont il était question lorsqu'il a soumis son dossier ;
  • l'étudiant doit envoyer un mémoire dans lequel il reviendra sur son séjour, les conditions de réalisation de son projet, etc. Ce document, avec l'autorisation de l'étudiant, pourra être communiqué par Myriam Faten SFAR à des étudiants souhaitant s'inscrire dans la même université. Ce rapport doit être, en règle générale, envoyé à la mi-mai.